Sophrologie Nevers

 

Magnétisme

Le magnétisme possède une dimension rationnelle et irrationnelle. Mystérieux pouvoir du cœur, il traverse notre corps tel l’eau du lac souterrain qui se fraie un chemin dans la roche pour donner naissance à une source claire et pure.

Le patient qui s’adresse à un magnétiseur ouvre la porte de l’espoir, de la foi, de sa propre remise en question. Dialogue, simplicité, douceur, amour et compréhension : voilà ce qui caractérise le véritable magnétiseur.

Ses mains soulagent la douleur et apaisent les maux en transmettant cette merveilleuse énergie qui se canalise à travers lui. Une énergie salvatrice, réparatrice, purificatrice.

L’énergie circulant à l’intérieur et à l’extérieur de l’homme est une notion très simple et très compliquée. On la retrouve partout dans la nature. Elle circule dans la sève des arbres, alimente les orages, règle les saisons de la vie humaine, décide de la durée de l’existence animale.

Elle est la base de toute vie. Sans elle, la mort survient. A sa naissance, l’enfant possède la totalité de son potentiel énergétique. Dans sa petite enfance, les rythmes de sommeil, de repos et de jeu sont pratiquement innés. L’énergie est alors à son summum. Avec l’âge, elle diminue naturellement.

L’énergie ne s’acquiert pas. Nous l’avons en nous. Comme le démontre la médecine traditionnelle chinoise, nous sommes une partie intégrante de l’univers. Nous obéissons donc à ses lois. Cette réalité est partout.

Le magnétisme agit sur tous les plans : physique, émotionnel et spirituel, et éveille les forces d’autoguérison. c’est un processus de croissance. Il soutient et fortifie le processus de guérison dans les traitements thérapeuthiques tels que l’allopathie, la reflexologie, les massages, les psychothérapies, etc. Il agit également sur les maladies des animaux.

L’histoire du GNOMA

 

En 1949, le magnétiseur Charles de Saint Savin et le Dr Charles Claoué chirurgien, président du CEBEM (centre d’études biologiques et médicales) décidèrent de regrouper les magnétiseurs de France. Ils créèrent en 1950 le Groupement National pour l’Organisation des Médecines Alternatives. (GNOMA)

Cet organisme s’est principalement donné pour but de faire accepter ou tolérer par les pouvoirs publics un statut de l’exercice d’une médecine auxilliaire. L’activité de tradipraticien guérisseur est toujours illégale en France. Nul thérapeute n’est à l’abri d’une inculpation pour exercice illégal de la médecine, selon le code de la santé publique.

Le GNOMA n’a jamais cessé dans le sens de la défence des magnétiseurs. Tous les magnétiseurs, radiesthésistes, rebouteux et phytothérapeutes sérieux devraient se sentir concernés par cette lutte. Afin que notre profession soit reconnue officiellement, regroupons nous et oeuvrons avec le GNOMA. Par l’intermédiaire de sa revue, de ses congrès et de son service internet, le GNOMA contribue à informer le public sur sa philosophie et sur les méthodes de soins de ses adhérents.

Quiconque souhaite être admis en qualité de membre professionnel au sein de cette association doit : être majeur et jouir de ses droits civils ; être déclaré fiscalement pour la profession de magnétiseur ; justifier son assujettissement à la taxe professionnelle ; produire une dizaine d’attestations circonstanciées de malades guéris ou dont l’état de santé s’est considérablement amélioré ; être agréé par le bureau.

Nadège CURT fait partie du GNOMA. Lorsqu’on entre au GNOMA, on doit prêter serment d’exercer notre profession avec dignité, indépendance et humanité.

Lien : http://www.gnoma.com/